Nouveaux projets mis en place par l'Adeps dans les stages pour enfants
14 janvier 2016

Question de M. Yves Evrard à M. René Collin, ministre des Sports, intitulée «Nouveaux projets mis en place par l’ADEPS dans le cadre des stages proposés aux enfants»

M. Yves Evrard (MR).

– Dans le courant de l’année 2015, l’ADEPS a lancé un nouveau projet pédagogique appel«Bouger, apprendre et s’amuser». Destiné aux enfants entre 3 et 9 ans, il propose des initiations à différents sports dans une optique pluridisciplinaire afin de susciter l’envie de pratiquer.

La filière de stages PROgression a également été mise en place. Destinée aux enfants et adolescents à partir de 9 ans, elle leur permet de se perfectionner dans le sport de leur choix.

Dans un premier temps, onze disciplines sportives ont été proposées.

Pour y avoir accès, le stagiaire doit obtenir un brevet baptisé PASS PROgression, qui valide sa capacité à entamer une phase d’apprentissage plus ciblée.

L’Administration générale du Sport a mené une enquête de satisfaction auprès des parents

pour réaliser une première évaluation. Avez-vous pris connaissance des résultats?

Comptez-vous élargir le nombre de disciplines proposées? Tous les centres ADEPS ont-ils

testé ces nouvelles formules? Cette nouvelle manière d’appréhender les stages reflète-t-elle un

changement en profondeur dans la philosophie voulue par l’Administration générale du Sport?

À terme, ces nouvelles formules concerneront-elles tous les stages de l’ADEPS?

M. René Collin, ministre des Sports.

– Monsieur le Député, 3 372 stagiaires ont répondu à l’enquête de satisfaction, ce qui donne un taux de 14 % de répondants. Permettez-moi de cibler quelques questions soulevées.

Concernant l’inscription aux stages PRO, 27 % des participants, soit 926, ont répondu positivement

à la question «Lors de votre dernière expérience en centre ADEPS, votre enfant était-il

en stage Pro?». Parmi eux, 81 % ont répondu affirmativement à la question «Êtes-vous satisfait de

cette nouvelle filière?». À la question «Avez-vous l’intention de faire avancer votre enfant dans cett

efilière?», 80 % ont dit y être favorables. De nombreux répondants, 95 % en fait, sont très satisfaits

de la qualité de l’encadrement: prise en charge et professionnalisme des moniteurs.

Le degré d’acquis sportifs est aussi très élevé, puisque 94 % des répondants en étaient très contents à l’issue du stage de leur enfant. La mise en place, en mars 2015, du PASS PROgression et des différents niveaux d’étoile pour les onze disciplines ont rencontré 94 à 95 % de satisfaction, ce qui est plus qu’encourageant. La mise en place de cette formule va se poursuivre progressivement dans de très nombreuses disciplines sportives: quatre à cinq nouvelles disciplines sportives seront proposées par année. Tous les sports ne pourront pas être développés dans cette filière.

En effet, pour pouvoir les y intégrer, nous devons tenir compte de plusieurs critères, dont les infrastructures sportives, le matériel sportif ainsi que l’encadrement pédagogique spécifique.

Certaines disciplines telles que, par exemple, le golf ou l’équitation ne pourront, pour ces raisons, pas rentrer dans ce projet, mais elles seront toujours proposées dans le cadre de stages de découverte et d’initiation, comme auparavant.

L’objectif est dorénavant de se focaliser sur l’individu et sur sa progression personnelle.

Cela permettra à mes services de guider et d’affiner le choix de nos stagiaires au fil du temps, ce qui

devrait nous permettre de lutter contre la décrochage sportif.

Ce projet vise à stimuler la pratique du sport tout au long de la vie, en respectant les âges

d’acquisition des habiletés motrices de base et en privilégiant l’approche multidisciplinaire plutôt

que la spécialisation trop précoce.

Le nouveau projet pédagogique tient intégralement compte de cette multidisciplinarité. Elle permet d’aborder toute une série de fondamentaux dans les habiletés motrices qui permettent à

l’enfant d’acquérir une bonne base et de se construire comme sportif complet.

L’ADEPS propose donc des activités adaptées à chaque âge: l’éveil à la motricité entre trois et cinq ans, les stages Découverte de six ans à dix-sept ans, l’initiation et la filière PROgression à partir de neuf ans, sauf pour certains sports dits à maturité précoce, comme la gymnastique ou la natation, ainsi que des activités sportives ciblées pour les ados, les adultes et les seniors.

M. Yves Evrard (MR).

– Monsieur le ministre, j’aime assez votre volonté de privilégier l’individu et sa progression propre. J’entends que vous disposez aujourd’hui de l’étude de la première évaluation demandée aux parents. Ses chiffres sont effectivement extrêmement positifs et très clairs.

Je conclus, à travers vos propos, votre volonté d’élargir le nombre de disciplines aux stagiaires. D’une certaine manière, même si vous n’avez pas répondu clairement, c’est une manière de réorienter et de modifier l’organisation que je qualifie de classique des stages de l’ADEPS.




Source : http://parlement.wallonie.be