La situation du parc hôtelier en Wallonie
14 mars 2016

QUESTION ORALE DE M. EVRARD A M. COLLIN, MINISTRE DE L'AGRICULTURE, DE LA NATURE, DE LA RURALITÉ, DU TOURISME ET DES INFRASTRUCTURES SPORTIVES, DÉLÉGUÉ A LA REPRÉSENTATION A LA GRANDE RÉGION, SUR « LA SITUATION DU PARC HOTELIER EN WALLONIE »

M. Evrard (MR). - Monsieur le Ministre, vous savez qu'à proximité d’Arlon, la première pierre d’un nouveau complexe hôtelier a été posée, tout récemment. Voici quelques semaines, c’est le complexe Vayamundo, composé de 300 chambres et agrémenté d’un espace bien-être, qui a été inauguré à Houffalize.

Ce sont, là, des projets d’ampleur qui sont des mégastructures, sources d’offre touristique et, naturellement, d’emplois, notamment pour les régions où ils s’implantent.

Face à la création de structures hôtelières plus imposantes, pensez-vous, Monsieur le Ministre, qu'il y ait encore un avenir pour les petites structures familiales ? On aurait pu évoquer aussi celles qui sont coincées entre les mégas structures, et puis les formules plus souples Bed and Breakfast et autres.

Quelle est la situation actuelle du parc hôtelier en Wallonie ?

Constatez-vous des modifications sensibles au niveau des structures qui composent ce parc ? Quelle est votre analyse concernant ces changements ?

Avez-vous été interpellé par la Fédération HORECA ou par des patrons de petites structures, inquiets face à ce bouleversement du paysage des structures d’accueil ?

Vous savez, Monsieur le Ministre, qu'il existe un comptoir hôtelier en Province de Luxembourg, et ce, depuis 2011.

Quelle est l’analyse de cet organisme par rapport à l’évolution que je viens d'évoquer et notamment à l'égard des petites structures ?

Enfin, en septembre dernier, vous avez annoncé la création d’un groupe de travail regroupant le CGT, la Fédération HORECA, le cabinet de votre collègue, M. le Ministre Marcourt. Ce groupe aurait, in fine, l’intention de créer un comptoir hôtelier sur le même modèle que celui initié par vos soins en 2011 en Province de Luxembourg, et ce, en vue d’accompagner et de soutenir l’investissement dans le secteur.

Qu’en est-il des résultats de ce groupe de travail ?

Quelles sont les pistes dégagées pour renforcer le secteur de l’hôtellerie en Wallonie ?

Enfin, pourriez-vous nous dresser les grandes lignes de votre politique en matière d'attribution des subventions pour les hébergements touristiques ?

M. le Président. - La parole est à M. le Ministre Collin.

M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Infrastructures sportives, délégué à la Représentation à la Grande Région. - Monsieur le Député, il est évident qu'il y a encore un bel avenir pour les petites structures hôtelières familiales en Wallonie francophone, à condition d'adapter l'offre à la demande et d'offrir des services professionnels.

En ce qui concerne la situation actuelle du parc hôtelier, je peux vous dire que les 467 hôtels opérationnels en Wallonie offrent 22 153 lits. En 2015, six nouveaux hôtels ont été créés : Les Terrasses de l'Our, à Paliseul ; l'Eau de Roche, à Durbuy, le Koru Hôtel, à Jodoigne ; le Naxhelet, à Wanze ; l'Urban Lodge, à Chaudfontaine ; et le Central Hotel, à Charleroi.

D'autres sont actuellement en construction ou en projet – Arlon, Louvain-la-Neuve, Aywaille, Namur, Rhisnes, Han-sur-Lesse et d'autres – ce qui assure un renouvellement permanent de notre parc hôtelier.

De l'analyse du comptoir hôtelier de la Province de Luxembourg, il ressort que les exploitants ne se manifestent pas assez tôt. Leurs appels arrivent lorsque les problèmes sont devenus tels que la fermeture s'avère inévitable. Une intervention en amont est indispensable.

Les différentes pistes dégagées pour renforcer le secteur hôtelier en Wallonie sont de plusieurs ordres:

– tout d'abord, une meilleure formation des exploitants, car l'hôtellerie est devenue un métier difficile sur un marché concurrentiel qui nécessite une mise à jour constante des connaissances ;

– ensuite, une collaboration accrue entre l'ensemble des acteurs pour renforcer le parc existant au travers des projets et réseaux ;

– enfin, un meilleur appui au secteur dans les investissements qu'il souhaite opérer.

À ce propos, je finalise les projets de textes qui y sont relatifs, dans le cadre de la procédure plus globale de révision du Code wallon du tourisme. J'avais annoncé que je voulais renforcer l'aide au secteur hôtelier et ce sera le cas.

Le souhait de mon collègue, M. le Ministre Marcourt, et moi-même est de proposer un service unique au bénéfice des acteurs hôteliers au travers de la création d'un comptoir hôtelier wallon et il est toujours d'actualité. Des éléments doivent toutefois être approfondis afin de proposer l'outil et les collaborations les plus adéquats à cette structure.

Quant à la concertation avec la Fédération HORECA, elle est permanente. J'ai d'ailleurs été très heureux d'entendre le président de la Fédération HORECA, M. Neyens, saluer cette collaboration et remercie la Wallonie pour l'écoute permanente qu'elle a à l'égard du secteur hôtelier lors de l'inauguration d'Horecatel.

M. le Président. - La parole est à M. Evrard.

M. Evrard (MR). - Merci, Monsieur le Ministre, pour l'ensemble de ces réponses.

Je retiens un élément qui m'a frappé dans votre réponse, c'est que les exploitants qui éprouvent des difficultés ne se manifestent pas suffisamment tôt. C'est un phénomène que l'on constate aussi dans le monde plus global de l'entreprise. Je ne peux que vous inviter à réfléchir justement à faire en sorte qu'il y ait... Ce n'est jamais évident d'aller quelque part parler de ses problèmes. On sait qu'il existe des outils, comme la Chambre de commerce, qui sont capables de les aider à ce niveau. Je vous invite en tout cas à communiquer et à mettre en place dans des revues ou dans des communications à leur égard pour qu'ils puissent trouver une oreille attentive et pouvoir aller parler de leurs soucis, qu'ils soient passagers ou récurrents, de manière tout à fait à l'aise.

P.W.- C.R.A.C. N° 129 (2015-2016) - Jeudi 17 mars 2016 48




Source : http://parlement.wallonie.be