L'opération points jaunes
21 mars 2016

Question de M. Yves Evrard à M. ReCollin, ministre des Sports, intitulée

«Développement de l’opération “Points jaunes”»

M. Yves Evrard (MR . – Ce 18 février dernier, lors du salon des parlementaires, vous avez annoncé l’opération «Points Jaunes» pour le vélo, en référence aux points verts ADEPS dédiés à la marche.

La Fédération francophone belge de cyclo-tourisme et de VTT en Luxembourg a collaboré de manière très efficace avec votre administration.

Cette fédération a répondu à l’appel que vous aviez lancé et a proposé près de 350 parcours répartis en 150 journées «Points jaunes» via 120 clubs adhérents. Cette fédération proactive offre la possibilité de devenir membre d’un jour afin de bénéficier notamment de l’assurance du club.

Les informations actuellement disponibles sur le site de l’ADEPS ne sont pas exhaustives.

Vous annonciez que le dossier explicatif permettant à un club d’organiser une manifestation serait complet sur le site en mai. Quel est le calendrier précis de l’administration pour mettre en ligne ce vade-mecum reprenant les modalités de l’opération «Points jaunes»? Cette opération va-t-elle s’organiser sur les mêmes bases que les points verts?

Comme pour les points verts, les activités doivent-elles être prévues au moins neuf mois à l’avance afin de figurer dans le calendrier?

L’administration et le site internet seront-ils prêts pour les activités prévues en 2017?

M. Lecerf a évoqué un cadre relatif à la sécurité. Avez-vous défini des mesures de sécurité?

Les assurances sont-elles prises en charge par l’ADEPS?

Le matériel de balisage est-il déjà disponible pour les points jaunes inscrits en 2016?

M. René Collin, ministre des Sports. – La Fédération francophone belge de cyclotourisme rassemblant des clubs issus des quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles est forte de quelque 8 000 membres, avec un objectif avoué d’arriver à 10 000 sympathisants d’ici quelques années.

On ne peut en effet calquer l’organisation d’une randonnée vélo sur une marche. Les parcours, les distances, les conditions de sécurité ne sont pas les mêmes. Un cahier des charges plus précis est en cours d’élaboration, en regroupant à la fois les prescrits spécifiques de la Fédération francophone belge de cyclotourisme et de l’ADEPS. Toutefois, mon souhait est bien évidemment de mettre en place un cadre aussi simple que possible.

Au niveau des assurances, les randonneurs sont protégés par l’assurance de la FFBC.

D’ailleurs, une partie du montant réglé au départ de la randonnée sert justement au financement de la prime. Si d’aventure, un cyclo plus régulier le souhaite, il pourra s’affilier directement à la FFBC ou à la Fédération cycliste Wallonie-Bruxelles (FCWB) et bénéficier ainsi d’une assurance complémentaire à sa RC en devenant membre de l’une de ces fédérations.

Le balisage est pris en charge cette année par la FFBC. L’ADEPS prendra la relève dès que la partie administrative du projet sera clôturée. Cette opération que j’ai voulu lancer dès cette année 2016, année thématique du tourisme, a vocation à s’inscrire dans la durée et à ne pas être limitée àcette seule année du vélo.

L’ADEPS pilotera donc cette dynamique comme elle le fait avec talent pour les points verts depuis de si nombreuses années.

Notez également que la FFBC ne sera pas le seul opérateur qui organisera des points jaunes; des communes, des associations, des clubs seront également en mesure de faire labelliser «points jaunes» leurs projets, si toutefois ils entrent dans les limites du cahier des charges défini. Nous sommes en train de mettre un point final à ce projet.

C’est une démarche que j’ai voulu inscrire comme prioritaire dans le futur contrat d’administration devant lier le gouvernement et le ministère.

M. Yves Evrard (MR). – Je vous remercie pour cette réponse exhaustive. J’imagine que le cahier des charges est établi en collaboration et en concertation avec les différents opérateurs. Nous en prendrons connaissance avec intérêt.

CRIc No81-Sports11(2015-2016)




Source : http://parlement.wallonie.be