Le sommet politique organisé à Hargimont lors des 20 ans de la Grande Région
30 mai 2016

Le sommet politique organisé à Hargimont lors des 20 ans de la Grande Région

  • Session : 2015-2016
  • Année : 2016
  • N° : 482 (2015-2016) 1
  • Question écrite du 11/05/2016
    • de EVRARD Yves
    • à COLLIN René, Ministre de l’Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région


Les 19 et 20 novembre s’est tenu le Sommet politique de la Grande Région sous la Présidence de Monsieur le Ministre. Les 20 ans de la collaboration transfrontalière instaurée en 1995 ont d'ailleurs été fêtés dignement lors d'un événement populaire rassemblant près de 500 personnes au Château de Jemeppe à Hargimont.

Le Sommet politique, renforcé par la présence de témoins de la société civile a réaffirmé l'importance de cette collaboration transfrontalière à plusieurs niveaux : l'économie, la culture, l'apprentissage des langues, mais également la sécurité.

Un rendez-vous de cette envergure nécessitait un cadre d’envergure. Ce fut le cas !
Cet événement a rassemblé un nombre important d’invités. De nombreuses personnalités étaient présentes: personnalités politiques, personnalités civiles ou encore représentants d’organisations de natures diverses.

Cette manifestation était-elle ouverte à d’autres personnes ? Dans l’affirmative, lesquelles ?

Sur quels critères ont été faites les diverses invitations ?

Pourrions-nous connaître le montant total du coût de cette organisation ?

La Grande Région a-t-elle bénéficié de subventions spécifiques octroyées par les différentes autorités publiques belges pour l’organisation d’un tel événement ou l’a-t-elle organisé sur fonds propres ?
Dans l’affirmative, sur quel article budgétaire ont été imputés les frais liés à cette organisation ?

Quelles sont les modalités budgétaires de la Grande Région ?

À quelle hauteur la Région wallonne a-t-elle éventuellement participé au financement de cette organisation ?

  • Réponse du 30/05/2016
    • de COLLIN René


La Présidence wallonne est placée sous le signe de la créativité et de l’innovation. Nous avons voulu innover également pour le Sommet intermédiaire, en le rendant public, pour le rapprocher des acteurs et des citoyens. La manifestation comprenait deux parties distinctes. Le 19 novembre s’est tenue une soirée festive célébrant les 20 ans d’existence du Sommet de la Grande Région. L’objectif de cette soirée était de célébrer ce jubilé avec les acteurs du Sommet mais aussi avec les citoyens de la Grande Région, en vue de renforcer la visibilité de celle-ci auprès de sa population. Elle a rassemblé plus de 500 personnes, issues de toutes les franges de la population et de tous les versants de la Grande Région, avec une programmation variée de spectacles d’arts de la rue et d’animations musicales. Les nombreux stands d’information présents ont également permis de mieux faire connaitre la Grande Région, mais aussi de mettre en valeur le patrimoine wallon auprès des visiteurs locaux et étrangers. De même, des stands de produits locaux offraient aux visiteurs des dégustations de produits du terroir wallon. Ces festivités étaient donc ouvertes à tous les citoyens. Outre les acteurs de la coopération en Grande Région (membres des groupes de travail, responsables politiques, représentants de la société civile) qui ont été invités de façon ciblée, l’événement a été annoncé via de nombreux canaux à un large public, notamment dans la presse locale et grand-régionale. Enfin, dans ce contexte, des initiatives de sensibilisation à la Grande Région, touchant plus de 400 élèves, ont été menées auprès des écoles secondaires locales.

Le 20 novembre en matinée s’est tenu le Sommet politique des Exécutifs, réunissant les Ministres des 11 entités partenaires de la Grande Région. Cette rencontre a permis de faire le point sur les réalisations à mi-parcours de la présidence wallonne du Sommet ainsi que de faire le bilan de 20 ans de coopération et d’évoquer les perspectives d’avenir. Là aussi, utilisant le contexte particulier du 20e anniversaire de la Grande Région, nous avons innové en ouvrant la discussion du Sommet aux acteurs de la Grande Région. Les acteurs de la coopération en Grande Région (membres des groupes de travail, responsables politiques, représentants de la société civile) ont été invités de façon ciblée à cette rencontre. Environ 100 personnes y ont assisté et participé.

Le coût total de la soirée populaire du 19 novembre s’élève à 23.013,36 euros (budget porté par WBI), auxquels s’ajoute la participation de l’APAQ-W à hauteur de 7.000 euros pour l’achat de produits du terroir ; celui du Sommet politique du 20 novembre s’élève quant à lui à 12.229,70 euros.

En 2014 le Sommet de la Grande Région s’est doté d’un secrétariat commun sous forme d’un GECT (groupement européen de coopération territoriale) basé à Esch-sur-Alzette (L) et financé par l’ensemble des partenaires de la coopération. En 2016, le budget total du GECT s’élève à 547.279 euros. Son alimentation est répartie de façon égale entre les cinq « versants » de la Grande Région. La cotisation du « versant wallon » (Wallonie + Fédération Wallonie-Bruxelles + Communauté germanophone) s’élève donc à 109.455,8 euros. Cette contribution du « versant wallon » est répartie de la façon suivante entre les entités fédérées belges : 75 %, soit 82.091,85 euros, sont pris en charge par WBI (Wallonie + Fédération Wallonie-Bruxelles), et 25 % par la Communauté germanophone.

Si ce budget permet, notamment, de financer le fonctionnement du secrétariat commun composé de quatre personnes, certaines activités, telles que les rencontres des Exécutifs (Sommets), sont et restent organisées et financées par la Présidence en exercice.

Les festivités et le Sommet des 19 et 20 novembre ont donc été entièrement financés par la Wallonie, dans le cadre de sa présidence de la Grande Région.




Source : http://parlement.wallonie.be