Les stages subventionnés par l'IFAPME
20 avril 2016

Les stages subventionnés par l'IFAPME

  • Session : 2015-2016
  • Année : 2016
  • N° : 231 (2015-2016) 1
  • Question écrite du 20/04/2016
    • de EVRARD Yves
    • à TILLIEUX Eliane, Ministre de l'Emploi et de la Formation


L’IFAPME a proposé un soutien financier aux entreprises qui souhaitaient ouvrir leurs portes aux jeunes de 15 à 18 ans pendant les vacances de Pâques. Le but étant de faire découvrir à ces jeunes différents métiers en entreprise afin de mieux choisir leur orientation future et d’envisager la filière de l’enseignement en alternance.

Madame la Ministre peut-elle faire le bilan de cette opération ?

Combien d’entreprises ont-elles répondu à l’appel ? Chaque entreprise a-t-elle accueilli un seul ou plusieurs jeunes ?

Combien de jeunes ont-ils participé au projet ?

Quels sont les secteurs d’activité qui ont été les plus demandeurs ?

  • Réponse du 19/05/2016
    • de TILLIEUX Eliane


Le dispositif « Hé lapin, sois malin ! », lancé et mis en œuvre par l’IFAPME entre le 29 mars et le 9 avril 2016, fera l’objet d’une évaluation approfondie en mai 2016.

Au terme de la seconde semaine de vacances de printemps, plus de 260 entreprises et plus de 200 jeunes se sont inscrits pour participer à l’action, en Région wallonne. Le nombre réel d’entreprises qui ont effectivement accueilli un jeune ne pourra toutefois être déterminé définitivement qu’à l’issue de l’enquête téléphonique qui est actuellement réalisée par le centre de contacts de l’IFAPME. Ces enquêtes permettront également de mesurer le nombre réel de jeunes ayant effectué un stage d’observation. La clôture des enquêtes et l’analyse des résultats sont attendues pour la mi-juin.

Chacune des entreprises participantes pouvait accueillir un ou plusieurs jeunes. Au vu des premiers résultats de l’enquête, il semble que la majorité d’entre elles aient accueilli un seul jeune.

En termes de secteurs, un très grand nombre d’entre eux se sont inscrits à l’action. Les principaux secteurs concernés sont : la construction (19,5 % des entreprises inscrites), la vente et le commerce de détail (17 %), l’alimentation (15 %), les soins aux personnes (8 %), les secteurs verts, tels entrepreneurs de jardins ou fleuristes (8 %), le secteur automobile, de la mobilité, au sens large et celui de la mécanique (6 %).

Il convient de préciser que le soutien financier aux entreprises a été très limité.
L’IFAPME a souscrit, d’une part, une assurance accident de droit commun et une assurance responsabilité civile pour couvrir la présence des jeunes dans les entreprises.

D’autre part :
- pour le lunch, un défraiement plafonné à 7 euros par jour et par stagiaire était prévu ;
- de même que 35 euros maximum par stagiaire pour le matériel de sécurité et/ou d’hygiène, étaient accordés à l’entreprise qui devait ensuite introduire une demande de remboursement via un formulaire disponible sur le site internet de l’IFAPME.

Les résultats des enquêtes seront en outre partagés avec mes Collègues de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin d’amplifier encore l’impact de la mesure en y associant les acteurs de l’enseignement, dans le cadre de la dynamique d’orientation tout au long de la vie que la Région wallonne a initiée en s’appuyant sur les travaux des Bassins EFE ainsi que sur les 3 Cités des Métiers de Liège, Charleroi et Namur.

Ils seront également partagés avec mes Collègues de la Communauté germanophone dans un souci d’échange de bonnes pratiques, lors du prochain Gouvernement conjoint Région wallonne – Communauté germanophone.

La campagne « Hé lapin, sois malin ! » sera réitérée lors des vacances de printemps 2017.




Source : http://parlement.wallonie.be