Les systèmes logiciels de données touristiques
02 juin 2016

Question orale de M. Evrard à M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région, sur « les systèmes logiciels de bases de données touristiques »

Mme la Présidente. - L'ordre du jour appelle la question orale de M. Evrard à M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région, sur « les systèmes logiciels de bases de données touristiques ».

La parole est à M. Evrard pour poser sa question.

M. Evrard (MR). - Monsieur le Ministre, actuellement, le système logiciel PIVOT qui vise à partager l'information pour la valorisation touristique a été installé et synchronisé entre le CGTA et quatre Fédérations touristiques provinciales : Brabant wallon, Liège, Hainaut et Namur ainsi que pour leurs 30 Maisons du Tourisme.

Le système Hades qui a été lui mis en place par la Fédération touristique du Luxembourg belge, quant à lui, remplit le même rôle, mais fonctionne uniquement dans cette province à travers ses maisons du tourisme.

Vous le savez, Monsieur le Ministre, il est envisagé depuis pas mal d'années de connecter ces deux systèmes afin de les rendre compatibles et de simplifier l’encodage ainsi que le partage de données, mais manifestement il semble que ce ne soit pas simple à mettre en œuvre.

Voici trois ans, certaines maisons de la province de Luxembourg ont reçu gratuitement du CGT un ordinateur qui était spécialement dédié à une connexion à ce fameux système PIVOT ainsi qu'à une formation spécifique à l’usage de la plate-forme.

Monsieur le Ministre, je voulais faire le point avec vous. Pouvez-vous nous dire si ces maisons du tourisme fonctionnent dès lors avec le système PIVOT qui est lui plus localisé à la province à l'échelle plus large ou continuent-ils à utiliser le système Hades qui lui est focalisé sur la province de Luxembourg ?

Où en sont ces dossiers ?

Pour compléter ma réflexion, je voudrais revenir sur une de vos déclarations lors de la réunion de la Grande région du 22 avril dernier, vous avez décidé de relancer un projet Interreg ayant pour objectif – je vous cite – « de reformer la stratégie numérique de la promotion touristique en vue de favoriser la mise en place de bases de données touristiques partagées et de renforcer la cohérence au niveau des outils numériques ».

Pouvez-vous nous en dire plus quant à la teneur de ce projet Interreg ? Envisagez-vous, à travers cette demande, de fusionner les deux systèmes, de recréer un troisième système ? De quelle manière tout cela va-t-il s'articuler étant donné que, en tout cas, en matière de coordination des deux systèmes que j'ai évoqués, je crois que l'on est route et cela traine déjà depuis quatre-cinq années si mes informations sont exactes ?

Merci, Monsieur le Ministre, pour votre réponse.

Mme la Présidente. - La parole est à M. le Ministre Collin.

M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région. - Monsieur le Député, la mise en place d'une base de données d'informations touristiques unique en Wallonie opérée par le CGTA était un défi important entamé depuis plusieurs années qui se concrétise aujourd'hui. Pour rappel, le développement et la mise en place du système Hades par la Fédération touristique du Luxembourg belge se sont réalisés en parallèle avec le système PIVOT pour la Province de Luxembourg.

Afin d'éviter de travailler et d'encoder dans deux systèmes, les 12 maisons du tourisme de la province ont continué leur travail avec le système Hades, sachant que l'objectif final était d'interconnecter les deux bases de données.

Cependant, le premier enjeu consistait tout d'abord à installer le système PIVOT pour les quatre autres provinces et leurs maisons du tourisme, en synchronisant l'ensemble de ces bases de données ; c'est aujourd'hui opérationnel, la synchronisation s'opérant automatiquement chaque jour.

Quant à la synchronisation des données venant de Hades vers PIVOT, celle-ci est également réalisée très régulièrement, mais de façon non totalement automatique pour l'instant. L'automatisation bidirectionnelle complète devrait être réalisée pour l'automne prochain.

Il est bien évident qu'en informatique, les technologies et les besoins évoluent sans cesse, et donc que la gestion d'un tel projet n'est pas aussi évidente qu'il n'y paraissait il y a quelques années.

Dans le cadre du projet Interreg V, l'outil permettra d'envoyer les données touristiques de la Wallonie vers des plates-formes internationales servant d'agrégateur, pour la réalisation d'un site web commun aux partenaires de la Grande Région par exemple. Le projet Interreg V concerne avant tout la numérisation des produits touristiques produits touristiques destinés aussi bien aux touristes qu'à la population locale afin de pouvoir utiliser le potentiel touristique endogène dans la Grande Région, de sensibiliser les populations bien au-delà des frontières sur le thème du patrimoine naturel et de renforcer l'attractivité de la Grande Région en tant que destination de vacances, loisirs et détente.

Le projet Interreg V s'inscrit dans une démarche de renforcement numérique des informations et données disponibles basées sur les contenus et produits existants des régions partenaires. Pour autant que besoin, j'ajoute qu'il n'y a pas du tout de remise en cause alors des plateformes développées au niveau de la Wallonie.

Mme la Présidente. - La parole est à M. Evrard.

M. Evrard (MR). - Merci, Monsieur le Ministre, pour vos réponses. Je crois que, si on parle de Wallonie 4.0, il est évidemment important d'arriver à synchroniser les systèmes. Cela va permettre une rationalisation dans les différents outils, parce qu'actuellement, singulièrement en Province du Luxembourg, il y a des ordinateurs qui sont là et inutilisés.

Ce que j'entends dans votre réponse, c'est qu'une fois que la transmission automatique de Hades vert Pivot sera opérationnelle, on pourra considérer qu'il n'existe plus qu'un seul système et que, dans la Province de Luxembourg, on doit donc abandonner le système Pivot et continuer à travailler avec le système Hades.

(Réaction de M. le Ministre Collin)

M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région. - Je ne vais pas passer la fin de la journée à répéter tout le temps la même chose. Vous aurez ma réponse en copie, vous la lirez. Je ne vous ai pas du tout répondu cela. Vous en déduisez qu'il existe en plus des ordinateurs qui ne serviraient à rien quelque part, mais je vais me renseigner.

M. Evrard (MR). - Je peux en témoigner, je suis certain de la situation.

J'ai bien entendu que le transfert se faisait automatiquement, sauf en ce qui concernait Hades vers la base Pivot. Je voulais donc avoir des clarifications. Je relirai attentivement votre réponse, croyez-le bien, et si ce n'est pas clair je me permettrai de revenir avec une question prochainement.




Source : http://parlement.wallonie.be