Le paiement des primes pour fauchage tardif
12 octobre 2016

Le paiement des primes pour fauchage tardif

  • Session : 2016-2017
  • Année : 2016
  • N° : 26 (2016-2017) 1
  • Question écrite du 12/10/2016
    • de EVRARD Yves
    • à COLLIN René, Ministre de l’Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région


Selon les informations à ma disposition, les primes pour fauchage tardif pour l’année 2015 ne seraient toujours pas parvenues à un certain nombre d’agriculteurs.

Monsieur le Ministre peut-il faire le point sur ces retards  ? Quelles en sont les raisons  ?

Combien de dossiers sont-ils clôturés et combien d’entre eux posent-ils problème  ?

Quel est l’agenda de paiement des primes pour fauche tardive relatives à l’année 2015 ?

Dans quel délai les agriculteurs qui ont introduit un dossier de primes pour fauche tardive pour l’année 2015 peuvent-il espérer recevoir le paiement  ?

Enfin, dans quelle mesure les agriculteurs concernés sont-ils informés de l’évolution de leur dossier  ?

Où les familles peuvent-elles encore trouver de l’aide lorsque les situations financières dans lesquelles elles se trouvent virent au drame  ? Quelles réponses Monsieur le Ministre peut-il leur apporter  ?

  • Réponse du 04/11/2016
    • de COLLIN René


La prime pour le fauchage tardif concerne les mesures agroenvironnementales et climatiques MB2 « Prairie naturelle » et MC4 « Prairie de haute valeur biologique ».

83 % des dossiers « prairie naturelle » et 91 % des dossiers « prairie haute valeur biologique » ont été payés.

Les raisons des blocages observés sont de nature différente. L’objectif est bien de clôturer la gestion de tous les dossiers restants pour fin décembre.

En ce qui concerne le suivi des dossiers, les agriculteurs concernés peuvent s’adresser aux services extérieurs de l’administration. À ce titre, dans le cadre de la gestion administrative des dossiers, des contacts réguliers sont développés entre l’administration et les agriculteurs.

Les familles qui se trouvent en grande difficulté financière peuvent trouver un soutien auprès de l’ASBL Agricall via leur permanence téléphonique gratuite, anonyme et confidentielle.

Agricall est une équipe interdisciplinaire, composée d’agronomes, de psychologues, d’une juriste et d’un assistant social dont l’objectif est d’accompagner tout agriculteur en Wallonie qui rencontre des difficultés d’ordres économique, technique, juridique, psychologique ou social dans la gestion de sa ferme.

Cet été, une nouvelle cellule a été créée, la cellule d’appui à la gestion financière agricole, pour aider les agriculteurs à surmonter les difficultés conjoncturelles, elle est joignable au 081/22.43.85.




Source : http://parlement.wallonie.be