La campagne de communication de soutien à la filière bois
20 mars 2017

QUESTION ORALE DE M. EVRARD À M. COLLIN, MINISTRE DE L'AGRICULTURE, DE LA NATURE, DE LA RURALITÉ, DU TOURISME ET DES AÉROPORTS, DÉLÉGUÉ À LA REPRÉSENTATION À LA GRANDE RÉGION, SUR « LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION DE SOUTIEN À LA FILIERE BOIS »

.

M. Evrard (MR). - Monsieur le Ministre, le marché de la seconde transformation du bois, plus spécifiquement de la construction d’habitations en bois, est en évolution. Les entreprises de construction d’habitations en bois sont plus nombreuses en Wallonie qu’en Flandre.

Par contre, leur taille est plus petite et leur core business est plus diversifié et moins centré sur la construction pure et simple d’habitations en bois. Ces spécificités les rendent moins compétitives pour le secteur et les empêchent de prétendre à des marchés porteurs, comme la construction d’habitations multiétages.

On le voit, les entreprises wallonnes sont reconnues pour leur savoir-faire, mais leur taille reste plus critique que les entreprises situées dans le nord du pays. En novembre 2016, vous annonciez pour 2017 une campagne de communication mise en place par l’OEWB afin de soutenir la filière de bois locale.

Pourriez-vous nous préciser les contours de cette campagne ? Quel est le montant qui lui est consacré ? Quels en sont les objectifs concrets ? S’attache-t-elle également à valoriser les compétences des entreprises wallonnes ?

La campagne de communication s’adresse principalement aux Wallons pour promouvoir le « wallon ». Qu’en est-il au niveau international ?

En sachant que, lors des auditions de la filière bois, M. Cochaux de Fédustria insistait sur l’importance d’intégrer ce volet : « une dimension européenne qu’il est important d’avoir en ligne de compte lorsque l’on veut véritablement promouvoir la filière bois ».

Comment appréhendez-vous ce volet international ?

Pouvez-vous nous détailler les termes de la stratégie mise en place en collaboration avec votre collègue en charge de l’économie pour soutenir la filière bois ?

Mme la Présidente. - La parole est à M. le Ministre Collin.

M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région.

- Monsieur le Député, la campagne de communication de soutien à la filière bois s'inscrit dans le cadre de l'ensemble de mesures concrètes issues du Gouvernement thématique « Consommez wallon » du 24 novembre 2016.

Une de ces mesures s'intitule « développer et soutenir la filière bois wallonne » et comporte trois axes :

– la durabilité et la certification forestière ;

– la sensibilisation quant à l'importance du bois et de la filière bois ;

– l'innovation. Il ne faut donc pas voir cette campagne comme une action isolée, mais bien dans un ensemble d'actions complémentaires.

L'objectif principal de la campagne de communication est de faire prendre conscience aux consommateurs qu'ils ont tendance à aller chercher ailleurs ce que nous produisons très bien chez nous.

Elle mettra directement en lumière à la fois les ressources locales et le savoir-faire de nos entreprises et visera à développer un réflexe d'achat en circuit court. La campagne expliquera l'importance de l'aspect dynamique de la forêt en exposant le principe du « couper un arbre, c'est faire vivre la forêt ». Les supports visuels seront privilégiés.

La subvention accordée à l'Office économique wallon du bois est de 340 000 euros et couvre la conception, la création et la production des supports, l'achat et la location des espaces de diffusion et d'affichage, ainsi que la présentation de la campagne lors de différents salons et foires.

Sur le plan international, d'autres initiatives nous permettent de développer et de promouvoir nos produits et notre savoir-faire. L'Office économique wallon du bois est, par exemple, engagé dans deux programmes européens, dont l'objectif est d'offrir de nouveaux débouchés à haute valeur ajoutée à des essences wallonnes particulièrement sous-valorisées.

Il s'agit notamment de carrelets multiplis ou d'éléments de construction sans clou ni colle. Aussi, l'Office étudie actuellement la possibilité d'organiser une édition du forum Bois construction en Wallonie, qui offrirait une extraordinaire vitrine du savoir-faire de nos entreprises.

Mme la Présidente. - La parole est à M. Evrard.

M. Evrard (MR). - Merci, Monsieur le Ministre, pour cette réponse et cette mise au point. J'espère que ce programme sera efficace.

C.R.I.C. N° 134 (2016-2017) - Lundi 20 mars 2017




Source : http://parlement.wallonie.be