Le suivi des demandes d'aides européennes réalisées par l' APAQ-W
13 novembre 2017

Question orale de M. Evrard à M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité, du Tourisme, du Patrimoine et délégué à la Grande Région, sur « le suivi des dossiers de demande d'aides européennes à la promotion introduits par l'APAQ-W »

M. Evrard (MR). - Monsieur le Ministre, je voulais faire le point avec vous sur cette question puisqu'en mai dernier, j’ai eu l’occasion de vous interroger notamment sur le rôle et les missions de l’APAQ-W dans l’élaboration des dossiers de demande de subsides dans le cadre de la promotion européenne.

La Wallonie est clairement à la traîne par rapport aux autres régions du pays voire par rapport aux pays voisins. C'est ce que j'avais mis en évidence dans une de mes questions précédentes. Vous m’aviez indiqué qu’un seul dossier avait été rentré pour 2017 dans le cadre de la viande bovine. Au regard des questions précédentes, notamment de celles du président par rapport aux incidents que l'on a pu connaître ces derniers jours à travers la promotion du blanc-bleu belge, c'est évidemment une campagne qui a tout son intérêt. Ce dossier a-t-il été retenu par l’Union européenne ? Dans l’affirmative, pour quel montant ?

Chaque année, des dossiers peuvent être introduits. Qu'en est-il concrètement pour 2018 ?

Une campagne pour les fromages wallons est initiée par vos soins pour un budget de 500 000 euros. Est-elle soumise aux règles européennes en matière de promotion ? Fait-elle l'objet d’une demande de subsides européens ?

J'avais également signalé que des collaborations entre régions étaient souhaitables pour augmenter le nombre de dossiers introduits, mais également leur chance de réussite. Sont-elles aujourd'hui effectives ?

M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité, du Tourisme, du Patrimoine et délégué à la Grande Région. - Monsieur le Député, un dossier viande bovine a été introduit auprès de l'Europe début 2017, mais pour l'instant, l'APAQ-W n'a pas encore obtenu de réponse quant à la sélection de ce dossier. Nous allons évidemment de toute manière continuer à assurer de fortes promotions de la viande bovine, mais j'espère que ce dossier pourra être retenu.

En outre, l'APAQ-W et le VLAM ont déposé ensemble une demande de subvention auprès des instances européennes dans le cadre d'une campagne de promotion des Appellations d'origine protégées et des Indications géographiques protégées wallonnes sur le territoire belge entre 2018 et 2020. L'Union européenne devrait remettre son avis d'ici quelques semaines.

La campagne en faveur des fromages n'a pas fait l'objet de demande de financement européen. Elle est financée par les moyens 100 % wallons du Fonds de promotion du secteur laitier, conformément à ce qui avait été prévu dans le plan opérationnel annuel validé par le Collège des producteurs.

Je précise que cette dernière campagne est soumise à la réglementation en matière d'aide d'État à la promotion.

M. Evrard (MR). - Merci, Monsieur le Ministre, pour votre réponse. Je pense que voilà un dossier où l'on peut clairement faire mieux. J'avais d'ailleurs déposé une proposition de résolution en ce sens. Je souhaiterais que, lors d'une prochaine séance – ou, si pas immédiatement, la suivante –, l'on puisse en discuter.

J'entends bien votre réponse par rapport au projet viande bovine. J'ai de mon côté – mais vous êtes le ministre, je ne suis que parlementaire – des informations plus inquiétantes en la matière.

Au niveau du dossier fromage, c'est peut-être dommage de ne pas avoir essayé de capter des subventions européennes. On aura l'occasion d'en reparler dans le cadre de cette proposition de résolution, mais il y a certainement des progrès à faire. Lorsque l'on voit les tableaux de tous les projets qui sont rentrés, il y a malheureusement plus de projets qui sont rentrés dans d'autres régions du pays ; forcément, il y a un accueil plus favorable, puisqu'à travers le nombre de dossiers, il y a beaucoup plus d'argent capté ailleurs.

Je crois très sincèrement que l'on peut faire des progrès significatifs en la matière. Je ne peux que vous inviter à être extrêmement vigilant à travers la sensibilisation de l'APAQ-W, mais aussi des différentes associations professionnelles. On en reparlera, j'en suis convaincu.

CRAC PW 13/11/2017




Source : http://parlement.wallonie.be