Le salon C'est bon, c'est wallon.
31 mai 2017

Le salon "C'est bon, c'est wallon".

  • Session : 2016-2017
  • Année : 2017
  • N° : 526 (2016-2017) 1
  • Question écrite du 31/05/2017
    • de EVRARD Yves
    • à COLLIN René, Ministre de l’Agriculture, de la Nature, de la Ruralité, du Tourisme et des Aéroports, délégué à la Représentation à la Grande Région


Le Salon « C’est bon, c’est wallon » en est à sa deuxième édition et a lieu les 20 et 21 mai 2017 à Marche-en-Famenne. Le nombre de producteurs inscrits est en augmentation puisque 132 étaient présents en 2016 pour plus de 168 inscrits pour l’édition 2017.

En 2016, l’aide financière apportée par l’APAQ-W était de 220 euros HTVA pour les 130 premiers producteurs participants, ce qui avait chiffré l’intervention à un total de 34.600 euros TVAC.

Parallèlement, le stand tenu par l’APAQ-W a coûté, selon les chiffres de Monsieur le Ministre, la somme de 17.050 euros (location stand, animation, aménagement du stand et dégustation de produits).

Pour l’édition 2016, il a indiqué que les 130 premiers producteurs participants avaient reçu une aide. Apparemment ils avaient été au nombre de 132. Cela signifie-t-il que les producteurs excédentaires n’ont pas reçu comme aide ? 
Dans l’affirmative, fixe-t-il également en 2017 un « numerus clausus » du nombre d’exposants aidés ?

L’intervention financière de l’APAQ-W en 2017 est-elle de la même hauteur par exposant qu’en 2016 ? 

Une délocalisation de la manifestation vers d’autres régions notamment celle de Mons est envisagée. Confirme-t-il cette information ? 

Comment s’articulera une possible délocalisation de l’événement ? 

Privilégie-t-il un événement par année en changeant de région ou plusieurs événements annuels dans des régions différentes ? 

L’APAQ-W sera-t-elle amenée à soutenir également les organisations délocalisées ?

  • Réponse du 07/06/2017
    • de COLLIN René


Pour l’édition 2016, il avait été convenu que l’APAQ-w apporte une aide financière à hauteur de 266 euros par stand aux 130 producteurs inscrits de manière à encourager les producteurs à participer au salon, soit un total de 34.580 euros.

Un budget complémentaire avait également été consacré à l’occupation et l’animation d’un espace de 67 m² destiné à l’information et aux dégustations de produits locaux. 

Concernant l’édition 2017, 9.107 personnes ont visité les allées du Wex allant à la découverte des 200 producteurs/artisans présents. Je me dois de rappeler aussi que ce salon est organisé par le WEX, en partenariat avec l’Agence pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité.

Concernant l’aspect financier de cette 2e édition, il a été convenu que l’APAQ-w apporte une aide financière à hauteur de 265 euros par stand à un maximum de 250 producteurs.

Les 200 producteurs présents lors du salon ont donc pu bénéficier de cette aide. L’APAQ-w a, par ailleurs, consacré 8.500 euros pour l’occupation d’un stand de 107 m² et un budget complémentaire pour la mise en place du stand et des animations pédagogiques.

En effet, il est prévu que le salon « C’est bon, c’est Wallon » s’exporte à Mons les samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre au Lotto Mons Expo. Cette initiative du WEX donne lieu, pour l’instant, à une concertation visant à définir l’intervention éventuelle de l’APAQ-W.

Je me permets, en conclusion, d’attirer l'attention sur le fait que l’attente des producteurs locaux est indéniablement importante quant à l’organisation des marchés de terroir et que les consommateurs sont de toute évidence de plus en plus au rendez-vous de ces initiatives.

Une évaluation sera effectuée par l’APAQ-W mais, à priori, l’Agence semble encouragée à poursuivre en ce sens.




Source : http://parlement.wallonie.be