Les aides européennes introduites par l'APAQ-W
26 février 2018

Question orale de M. Evrard à M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité, du Tourisme, du Patrimoine et délégué à la Grande Région, sur « les aides européennes à la promotion de produits agricoles »

M. Evrard (MR). - Monsieur le Ministre, à différentes reprises, j’ai eu l’occasion de vous interroger notamment sur le mécanisme des aides européennes CHAFEA dans le cadre de la promotion des produits agricoles.

Je rappelais, si vous vous en souvenez, qu'en 2016, la Belgique a touché 5,8 millions d’euros d’aides, exclusivement pour des dossiers introduits par la Flandre.

J’ai d’ailleurs déposé une proposition de résolution qui tarde, semble-t-il, à être débattue dans cette assemblée. Elle visait à activer efficacement le levier européen majeur dans la politique de promotion vers les pays tiers en renforçant notamment les actions conjointes de l’APAQ-W et de l’AWEx.

Pour 2017, vous m’avez indiqué qu’un seul dossier relatif à la viande bovine a été rentré au niveau demande européenne, mais en novembre dernier, l’APAQ-W n’avait pas encore obtenu de réponse. Ce dossier a-t-il finalement été retenu par l’Union européenne ? Dans l’affirmative, pour quel montant qui a été retenu ?

Enfin, une demande de subvention pour la promotion des AOP et IGP pour la période 2018-2020 a également été introduite conjointement par l’APAQ-W et le VLAM. Là aussi, je voulais savoir, Monsieur le Ministre, si vous en saviez plus et si ce dossier avait été retenu ?

Je vous remercie pour votre réponse.

M. le Président. - La parole est à M. le Ministre Collin.

M. Collin, Ministre de l'Agriculture, de la Nature, de la Forêt, de la Ruralité, du Tourisme, du Patrimoine et délégué à la Grande Région. - Monsieur le Député, en effet, en 2017, l'Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité a rentré un dossier relatif à la viande bovine, mais celui-ci n'a pas été retenu. L'APAQ-W réitérera sa demande cette année avec le Collège des producteurs.

Concernant la partie « appellation d'origine protégée (AOP) » et « Indication géographique protégée (IGP) », le dossier n'a malheureusement pas abouti en 2017. Pour le 12 avril prochain, l'APAQ-W réintroduira, en collaboration avec le VLAM, la demande pour la campagne de promotion sur le territoire national couvrant la période 2019 à 2021.

Pour ces deux dossiers, il est important de souligner que le fait d'être retenu ou non n'est pas forcément lié à la qualité et à la pertinence. L'obtention de cofinancements européens relève d'un processus long et complexe, mais il faut s'y préparer au mieux. Une task force a été créée entre le VLAM et l'APAQ-W, afin de maximiser les chances de déposer ensemble de nouveaux dossiers en 2019. Des contacts avec des partenaires publics étrangers sont, par ailleurs, en cours à ce sujet.

Enfin, concernant les collaborations avec l'Agence wallonne à l'Exportation et aux Investissements étrangers, vous savez que la Déclaration de politique régionale de juillet 2017 prévoit l'élargissement de la zone d'action de l'APAQ-W en dehors de nos frontières. À ce titre, le protocole d'accord entre ces deux structures fera l'objet d'une révision pour clarifier les rôles de chacun dans le cadre de cette modification décrétale.

M. le Président. - La parole est à M. Evrard.

M. Evrard (MR). - Merci, Monsieur le Ministre, pour votre réponse. J'entends bien que les choses sont malheureusement négatives dans les deux cas. On ne peut évidemment que le regretter dans un contexte où les agriculteurs souffrent, où notamment que ce soit en matière de viande, en matière de fruits et légumes on sait que les agriculteurs sont assaillis de toute part par une presse qui vise à dénigrer bien souvent leur travail. Je ne peux évidemment que déplorer le fait qu'en Flandre on parvient évidemment à lever des fonds et chez nous, manifestement, il y a encore un travail à proposer. Et je relève, en tout cas, que la proposition de résolution que l'on a mise sur la table et qui vise notamment à améliorer l'efficacité à ce niveau est tout à fait pertinente et j'espère, en tout cas, que l'on pourra très prochainement en parler autour de cette table.

Je vous remercie.

CRAC PW 26/02/2018




Source : http://parlement.wallonie.be