La présence de la Wallonie au Consumer Electronics Show
08 février 2019

La présence de la Wallonie au Consumer Electronics Show (CES) à Las Vegas

  • Session : 2018-2019
  • Année : 2019
  • N° : 92 (2018-2019) 1
  • Question écrite du 16/01/2019
    • de EVRARD Yves
    • à JEHOLET Pierre-Yves, Ministre de l'Economie, de l’Industrie, de la Recherche, de l’Innovation, du Numérique, de l’Emploi et de la Formation

Le Consumer Electronics Show, le plus grand salon d'innovations techniques et d'électronique a lieu du 8 au 11 janvier à Las Vegas. Pour la deuxième année consécutive, l'AWEx était présente avec deux stands, l'un dédié aux PME, l'autre aux start-up.

Quinze entreprises ont participé cette année, neuf PME et six start-up.

Un bilan de l'édition précédente a-t-il été réalisé en termes de contrats signés ou d'opportunités saisies ?

Les entreprises qui participent à l'édition 2019 sont-elles les mêmes qu'en 2018 ou l'AWEx a-t-elle sélectionné de nouveaux candidats ?
Toutes les candidatures ont-elles pu être prises en compte ou, le cas échéant, quels ont été les critères de sélection ?

Monsieur le Ministre a eu l'occasion de se rendre sur place le 8 janvier dernier. Peut-il déjà nous dresser un premier bilan de l'édition 2019 ?

Enfin, lorsque je l’ai interrogé l'année dernière, il avait indiqué qu'il existait une possibilité pour que la Flandre ou Bruxelles s'associent au projet via les équivalents de l'AWEx. Or, cela ne semble pas être le cas puisque seules trois structures flamandes ont participé, mais à titre individuel. Peut-il nous éclairer sur les raisons de ces choix de la part des deux Régions flamandes et bruxelloises ?

  • Réponse du 08/02/2019
    • de JEHOLET Pierre-Yves

La présence wallonne sur le CES fait partie des actions internationales de Digital Wallonia, la stratégie numérique de la Région wallonne, dont l’AWEx est, dans le cadre de ce salon, le vecteur opérationnel.

Cette année, la délégation wallonne était composée de 15 entreprises, réparties sur deux stands Digital Wallonia. L’un, composé de 9 PME, était installé dans l’espace dédié aux pavillons internationaux, et l’autre, composé de 6 startups, était installé dans l’Eureka Park dédié aux startups.

En ce qui concerne le bilan de l’édition 2018, c’est l’AWEx qui réalise le feedback des missions et, sur cette base, valide, en collaboration avec les partenaires de Digital Wallonia, l’opportunité de reconduire l’opération. Ce qui a été le cas en 2019. Je confirme effectivement la présence de quatorze entreprises wallonnes à cet événement mondial. Parmi nos entreprises et startups exposantes à Las Vegas il y a un an, un grand nombre d’entre elles ont également participé en 2018 à d’autres salons/événements internationaux de même type que le CES. À titre d’exemple, je citerais le Festival South by South à Austin, le salon NAB (broadcast) à Las Vegas, le salon Vivatech à Paris, le Mobile World Congress à Barcelone, et le salon GDC (jeux vidéo) à San Francisco.

Le bilan d’un tel évènement s’établit en termes de contrats signés, qui suivent généralement dans un second temps, mais plus directement par la qualité du réseautage et de la visibilité rendus possibles par un événement d’une telle envergure. C’est aussi une formidable opportunité d’acquérir rapidement beaucoup d’expérience pour les startups présentes.

Le véritable défi pour nos entreprises est d’ailleurs de montrer qu’elles peuvent effectivement participer à un événement de ce type de manière crédible. Évidemment, en termes de réseautage, cet événement mondial est très important. Tout le monde technologique est présent à Las Vegas, ce qui n’a pas de prix pour nos entreprises.

En ce qui concerne la sélection des candidats, précisons que la demande étant supérieure à l’offre, le simple fait d’être sélectionné est une validation importante de l’expertise et de la maturité de nos entreprises sur le plan international. Concrètement, 4 entreprises présentes en 2018 ont renouvelé leur participation en 2019. Sachant que, concernant les startups, la participation à répétition n’est pas le modèle prôné par le CES.

Quant à la participation des Régions flamande et bruxelloise, elle est de leur responsabilité.

Ma présence sur place s’inscrivait dans le cadre de la nouvelle stratégie numérique de la Wallonie, Digital Wallonia 2019-2024, et marquait la volonté du Gouvernement wallon de soutenir et valoriser les compétences numériques wallonnes et de placer notre Région sur la carte numérique mondiale.

Mon premier constat est certainement l’incontestable bénéfice de notre présence en termes de réseautage et de visibilité pour la Région wallonne sur place et dans les médias. Le CES agit comme une formidable caisse de résonnance pour les entreprises wallonnes présentes et, de manière générale, pour l’ambition numérique de la Wallonie. Le retour de nos entreprises est excellent. À nouveau, de nombreux contrats ou partenariats ont été conclus lors de cette édition, mais par souci de confidentialité, je ne peux pas en dire plus.

Notre ambition doit être de mobiliser encore davantage tout le potentiel de la Wallonie à l’exportation, singulièrement dans des domaines à très haute valeur ajoutée, comme le numérique.




Source : http://parlement.wallonie.be